Logo Cellule de Lutte contre la malnutrition Drapeau du Sénégal

Projet iodation sel

Contexte

Le Sénégal est un grand pays producteur et exportateur de sel, les données 2007 de la Direction du Commerce Intérieur estiment la production de sel à 450 000 tonnes dont 60% sont exportés dans les pays de la sous-région. L’exploitation du sel iodé par delà son aspect économique relève de la santé publique du point de vue de la consommation.

C’est ainsi que le gouvernement du Sénégal, à l’instar de la communauté internationale a adopté la stratégie universelle de l’iodation du sel pour lutter contre les Troubles Dus à la Carence en Iode (TDCI).

En vue de relancer le programme d’iodation du sel, le gouvernement, à travers la Cellule de lutte contre la Malnutrition (CLM) a mis en place le projet « accélérer les efforts pour l’iodation universelle du sel ».

➢ Objectifs

Le projet vise l’élimination durable des troubles liés aux carences en iode, avec comme stratégie de base l’iodation universelle du sel destiné à la consommation humaine et animale. Il s’agit spécifiquement de :

• Amener 90% des ménages à consommer du sel iodé

• Porter à 80 000 Tonnes la production annuelle de sel iodé par les petits producteurs.

➢ Cibles

La production est assurée par des petits producteurs de sel (250 000 à 200 000 T) qu’ils soient organisés en GIE ou bien indépendants.

➢ Stratégie

(i) Renforcer l'engagement politique pour l'iodation du sel

(ii) Appuyer les activités d’encadrement des exploitants artisanaux de sel

(iii) Assurer un dispositif de suivi fonctionnel pour orienter l'action des intervenants.

➢ Parties prenantes

L’Initiative pour les Micronutriments (MI), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et Global Alliance for Improved Nutrion (GAIN).

Voir le diaporama de présentation du projet d’Iodation Universelle du Sel diapo à insérer

Inscription à la newsletter

visionnez nos videos

Suivez nos podcast

Nos zones d’intervention

nos zones dintervention